CHAUFFE EAU Il y a 54 produits.

Sous-catégories

  • CHAUFFE EAU ELECTRIQUE
    Chauffe eau électrique\r\nLe chauffe-eau électrique est devenu un instrument de confort indispensable pour les maisons, les appartements et aussi pour les bâtiments commerciaux ou industriels. On l\'installe pour chauffer l\'eau du réseau hydraulique d\'un bâtiment, elle peut ensuite être utilisée pour la douche, le bain, la lessive ou la cuisine. Son principe de fonctionnement est simple mais il convient de bien le poser et le régler afin de bénéficier de tous les avantages qu\'il peut procurer. Suivant l\'utilisation que vous en aurez, et suivant votre budget, votre choix devra s\'orienter vers un modèle adapté.\r\n \r\nA quoi sert votre chauffe-eau électrique ?\r\nVotre chauffe-eau électrique vous garantit un confort devenu indispensable avec l\'habitude, c\'est celui dispensé par l\'eau chaude. En cas de panne elle vient vite à manquer. C\'est dire que l\'eau chaude produite par le chauffe-eau électrique sert dans toute la maison. Elle est indispensable à une bonne hygiène corporelle, elle accroît la propreté des lieux et des objets et rend les textiles plus faciles à nettoyer. Le chauffe-eau électrique est devenu un équipement standard pour tous les lieux de vie. C\'est une installation qui est très simple dans son concept, elle est comparable à la résistance que vous plongez dans l\'eau froide pour préparer un thé ou un café. L\'électricité passe dans une résistance qui s\'échauffe et fait monter la température de l\'eau par simple contact.\r\n \r\nComment faire le bon choix lors de son achat ?\r\nLe chauffe-eau électrique n\'est pas le seul de son genre. Vous pourrez trouver des chauffes-eau gaz plus économiques, des chauffes-eau thermodynamiques plus écologiques et des chauffes-eau solaires qui doivent être couplés à un autre type de chauffage pour ne pas subir les variations climatiques. Le chauffe-eau électrique est le plus fiable et le plus pratique. Il en existe 3 catégories. Le chauffe-eau électrique instantané produit l\'eau chaude à la demande, elle n\'est pas stockée. Il est pratique en appoint mais ne concerne que de petites installations délivrant 40 litres à 40° par minute. Il est aussi très énergivore, prévoyez 6000 watts. Le chauffe-eau de faible capacité fonctionne en continu, il est régulé par thermostat. Sa petite capacité de 10 ou 30 litres ne sert qu\'un point d\'eau mais il est compact. Il chauffe l\'eau de façon optimale mais ne convient que pour les petites installations peu sollicitées.\r\nEnfin, le chauffe-eau électrique à accumulation, autrement appelé cumulus, est doté d\'une grande capacité qui varie de 50 à 200 litres. Contenant à la fois de l\'eau chaude, en haut, et de l\'eau froide en bas, il est régulé par un thermostat électrique, tout comme sa résistance. Il fonctionne en continu ou par période de 6 à 8 heures ce qui lui permet d\'être utilisé pour le chauffage en heures creuses et donc autoriser des économies. La durée de vie de votre chauffe-eau électrique à accumulation dépendra de sa résistance, préférez-la de qualité et en stéatite pour éviter le contact direct avec l\'eau. Veillez aussi à la bonne isolation de la cuve qui est de qualité variable suivant les modèles.\r\n \r\nL\'installation du chauffe-eau est assez simple\r\nLe chauffe-eau électrique existe en modèle vertical (le meilleur rendement), en modèle horizontal, à poser ou à fixer sur une paroi. Il faut plutôt le placer dans une pièce sèche, dans les pièces humides il faut respecter certaines dispositions techniques portant notamment sur la sécurité électrique. Pour l\'installation déterminez l\'emplacement où sera posé le chauffe-eau électrique puis fixez-le au mur. Raccordez-le au réseau hydraulique puis au réseau électrique. Les chauffes-eau sont fournis avec des fixations que l\'on visse au mur. Le chauffe-eau se posera alors en utilisant ses glissières de soutient pour les placer sur les pattes comme sur un rail. Consultez bien la notice pour identifier les raccords d\'eau froides (bleu) et chaudes (rouge). N\'oubliez pas d\'utiliser de la bande téflon, deux tours dans le sens du vissage, pour isoler les raccords. Testez bien le groupe de sécurité pour vous assurer de son fonctionnement et utilisez un réducteur de pression s\'il est soumis à plus de 5 bars. Réglez enfin le thermostat autour de 60°-70° afin que l\'eau de ne soit pas bouillante mais pour qu\'elle empêche le développement de Bactéries.
  • RESISTANCE CHAUFFE EAU
     \r\nComment remplacer la résistance d’un chauffe-eau ?\r\n \r\nLa résistance est le cœur battant d’un chauffe-eau. Lorsqu’elle est défectueuse ou mal entretenue entraîne le dysfonctionnement du cumulus entier. Changer cet élément essentiel ne nécessite pas forcément le recours aux services d’un plombier. Suivez nos conseils pour comprendre comment remplacer la résistance d’un chauffe-eau.\r\n \r\nAcheter la nouvelle résistance\r\n \r\nLe modèle de la résistance diffère d’un chauffe-eau à l’autre. On en trouve deux types : résistance blindée et résistance stéatite.\r\n \r\n \r\nLa première catégorie, appelée également thermoplongée, est de plus en plus abandonnée. S’il est vrai que son prix est avantageux, cela n’empêche qu’elle a un défaut majeur : elle est en contact direct avec l’eau. Cela la rend particulièrement vulnérable et exposée aux effets du calcaire.\r\n \r\nLes résistances stéatites, mieux protégées, sont beaucoup plus performantes. Vous pouvez trouver la pièce de rechange directement chez le fabricant (en ligne ou en magasin) ou bien chez les fournisseurs spécialisés dans le matériel sanitaire. Si vous n’avez pas la référence exacte de la pièce, mieux vaut enlever l’ancienne résistance et la montrer au vendeur.\r\n \r\nRemplacez rapidement et correctement la résistance\r\n \r\nLa méthode à adopter pour remplacer la résistance d’un chauffe-eau diffère selon la catégorie :\r\n \r\n1. Résistance blindée\r\n \r\n \r\nIl faut bien sûr commencer par couper l’électricité soit au niveau du disjoncteur général ou bien au niveau du fusible qui alimente le chauffe-eau. La deuxième étape c’est la vidange du ballon. L’arrivée de l’eau froide doit être fermée alors que les robinets d’eau chaude seront ouverts. Vous pouvez bien utiliser un tuyau pour évacuer l’eau directement dans un lavabo ou dans une baignoire. La troisième étape consiste à démonter la résistance défectueuse. Il faut tout d’abord ôter le capot de protection du chauffe-eau. Repérez ensuite l’emplacement de la résistance et retirez-la. Vérifiez si les joints d’étanchéité devront être remplacés. Si tout est en règle, branchez la nouvelle résistance en faisant attention aux emplacements des fils électriques branchés. Remettez le capot de protection. Pour finir votre travail, fermez les robinets d’eau chaude et rétablissez l’arrivée de l’eau froide. Maintenant vous pouvez remettre l’appareil sous tension. \r\n \r\n2. Résistance stéatite\r\n \r\n \r\nLe travail à faire est beaucoup plus simple pour cette catégorie. Nul besoin de faire la vidange, la résistance n’est pas en contact avec l’eau. La coupure de l’alimentation est toujours la première chose à faire ! Après, il faut retirer la cache qui protège le cumulus. Vous pouvez saisir l’occasion pour détartrer les différentes parties de l’appareil. Débranchez et enlevez ensuite l’ancienne résistance. Vérifiez l’état des joints et installez la nouvelle pièce. Remettez la cache à sa place et fixez-la bien. Une fois tout est en place, vous pouvez rétablir l’alimentation en électricité.\r\n \r\nConseils et astuces\r\n \r\nLe remplacement de la résistance est une bonne occasion pour entreprendre une petite opération de nettoyage et d’entretien de l’ensemble du dispositif. \r\n \r\nPlacez un récipient (bassine, sceau) sous le ballon du chauffe-eau afin de ne pas inonder la salle avec l’eau ou la salir avec le calcaire. \r\n \r\nSi vous n’êtes pas un expert ou que vous oubliez rapidement les détails, pensez à photographier ou dessiner l’emplacement des différents fils électriques avant de démonter n’importe quelle partie. Cela vous servira de repère et vous fera éviter toute mauvaise manipulation. \r\n \r\nSi vous n’êtes pas certain de l’origine de la panne, il vaut mieux tester les différentes parties (résistance, thermostat) avant de remplacer quoi que ce soit. \r\n \r\nEnfilez des gants pour éviter tout contact avec le calcaire ou la rouille.
  • CONDUIT CHAUFFE EAU
  • THERMOSTAT CHAUFFE EAU
     \r\nA quoi sert un thermostat chauffe-eau ? \r\n \r\n1. Réglementation de température idéale\r\n \r\nAfin d’obtenir une température idéale pour votre toilette ou laver votre vaisselle, le thermostat chauffe-eau vous donne la possibilité de la réguler à la sortie du robinet. Le thermostat permet, ainsi, de détecter la température et la mise en chauffe en cas de nécessité en fonction de la programmation du chauffe-eau. \r\n \r\n2. Confort et sécurité de votre chauffe-eau\r\nPour une question de confort et de sécurité, la température de l’eau est maintenue constante à l’intérieur de la cuve. Ce petit appareil intervient dans la prévention des brûlures de sorte que l’eau ne sorte pas trop chaude du robinet en fonction de la température programmée. D’un point de vue économique, le gaspillage d’énergie est également maîtrisé de façon optimale. Il est dorénavant possible de régler son thermostat depuis son boîtier (à côté de la résistance) ou pour les équipements plus modernes via une télécommande sans fil pour un contrôle à distance du chauffe-eau. \r\nSelon les deux catégories de chauffe-eau, le thermostat intervient au niveau de la commande du brûleur concernant le modèle à gaz et au niveau de la résistance pour la version électrique. Dans ce cas, le thermostat dirige l’alimentation de la résistance électrique. Il coupe la résistance si l’eau de la cuve correspond à la température demandée ou il l’alimente en cas de retrait d’eau chaude de la cuve et de refroidissement de cette même eau. Pour les installations électriques, trois types de thermostats existent sur le marché : le thermostat à canne, le thermostat à bulbe et le thermostat électronique. \r\nPour certaines situations, le thermostat comporte un programme de mise en sécurité qui déclenche son arrêt. Le chauffe-eau n’est pas alimenté en eau aussi l’arrivée d’eau est à surveiller. En effet, lors de la mise en place d’un nouvel équipement ou lorsque le chauffe-eau subit une révision, l’arrivée d’eau est coupée. Il suffit de la réactiver pour relancer le fonctionnement du thermostat. Par ailleurs, une accumulation de tartre rend difficile la diffusion de la chaleur et peut provoquer le déclenchement de la résistance. La solution irrémédiable est de faire appel à son artisan plombier pour un nettoyage complet de l’installation du chauffe-eau.
par page
Résultats 1 - 12 sur 54.
Résultats 1 - 12 sur 54.